Aller au contenu principal
Notre prise en charge Perfusion, Nutrition et Diabète

Les prises en charge Perfusion Nutrition Diabète

Une prise en charge globale et personnalisée tout au long du parcours de soins.

La nutrition entérale

Votre médecin vous a prescrit un traitement par nutrition entérale à domicile.

Lorsque l’alimentation par voie orale devient difficile ou insuffisante, les besoins de l’organisme ne sont plus couverts par l’alimentation habituelle. L’organisme est dénutri.
Il faut alors recourir à la nutrition entérale. Celle-ci consiste en l'apport de nutriments directement dans le tube digestif par l'intermédiaire d'une sonde, de façon à couvrir vos besoins nutritionnels quotidiens.

Pourquoi suivre ce traitement ?

  • Pour restaurer ou maintenir l’état nutritionnel quand les besoins énergétiques ne peuvent pas être couverts par une alimentation par voie orale
  • Pour aider à maintenir un poids satisfaisant ; lutter contre la maladie ; se sentir mieux, moins fatigué
  • Pour diminuer l’angoisse de la prise des repas

La nutrition parentérale

Votre médecin vous a prescrit un traitement par nutrition parentérale à domicile.

Lorsque l’alimentation par voie orale devient difficile ou insuffisante, les besoins de l’organisme ne sont plus couverts par l’alimentation habituelle. L’organisme est dénutri. Pour prévenir ou traiter cette dénutrition, et lorsque l’appareil digestif n'est pas fonctionnel, alors, il faut recourir à la nutrition parentérale. Celle-ci consiste à apporter par voie veineuse une nutrition équilibrée de façon à assurer vos besoins nutritionnels quotidiens. 

Pourquoi suivre ce traitement ?

  • Pour restaurer ou maintenir l’état nutritionnel quand les besoins énergétiques ne peuvent pas être couverts par une alimentation par voie orale.
  • Pour aider à maintenir un poids satisfaisant, lutter contre la maladie, se sentir mieux et moins fatigué(e).
  • Pour diminuer l’angoisse de la prise des repas.

L'insulinothérapie

Votre médecin vous a parlé de la pompe à insuline comme solution d’équilibre de votre diabète.

L' insulinothérapie définit l'injection régulière d'insuline chez les patients atteints de diabète. L'insuline a pour but de faire diminuer le taux de glucose dans le sang. Chez les personnes souffrant de diabète insulino-dépendant, cette production est insuffisante, voire inexistante : l'insuline doit être apportée régulièrement sous forme d'injection.

La pompe à insuline est un dispositif qui administre l'insuline de façon continue.  C’est un dispositif électronique qui contient un réservoir d’insuline relié à une tubulure, elle-même reliée à un dispositif placé sous la peau. La pompe à insuline peut être prescrite aux adultes comme aux enfants. D’une manière générale, elle permet une grande flexibilité dans le quotidien.

Pourquoi suivre ce traitement ?

  • Pour avoir une meilleure gestion de son diabète au quotidien : la pompe à insuline permet la modification et la programmation à l’avance de la dose d’insuline en fonction de l’activité prévue (professionnelle, physique, loisirs, etc.).
  • Pour diminuer la fréquence des piqûres : contrairement au schéma multi-injection où on peut avoir 4 injections par jour, le patient ne se pique plus que 1 fois tous les 3 jours maximum.
  • Pour éviter le risque d’hypoglycémie : la pompe à insuline est programmée en fonction des besoins de chacun, les hypoglycémies sont alors moins fréquentes.

 

Téléchargez notre documentation

L'antibiothérapie

Lorsque votre corps développe une infection, un traitement médicamenteux à base d’antibiotiques vous est prescrit.

Certains sont à administrer par voie veineuse, et sont réalisables à domicile. 

Pourquoi suivre ce traitement ? 

  • Pour prévenir ou soigner une infection
  • Pour éviter la surinfection

L'immunothérapie

Votre médecin vous a prescrit un traitement par immunothérapie.

Le système immunitaire est formé de différents types de cellules présentes dans le sang et les tissus (par exemple les anticorps ou Immunoglobulines). Son rôle est de défendre l’organisme contre les agressions extérieures (virus, bactéries…). Il permet à l‘organisme de prévenir d’éventuelles infections et de lutter contre elles.
Un déficit immunitaire se développe quand un composant du système immunitaire est absent ou défaillant, provoquant les principaux risques ou complications suivantes : sensibilité accrue aux infections (la lutte contre les différentes agressions ne peut se faire correctement). En résultent des infections répétées ou sévères pouvant parfois endommager certains organes tels que les poumons, les sinus, le cerveau, les oreilles…
Le pronostic vital peut être engagé.

Pourquoi suivre ce traitement ?

Un traitement immuno substitutif permet de corriger un défaut de production (qualité ou quantité) d’Immunoglobuline de l’organisme pour limiter les risques d’infection et ramener à une valeur normale le taux d’anticorps par l’administration d’immunoglobulines.

La chimiothérapie

Votre médecin vous a prescrit un traitement par chimiothérapie.

Il s’agit d’un traitement médicamenteux ayant pour but de ralentir la production ou de détruire les cellules cancéreuses. Il est adapté par votre médecin à votre maladie et à vos antécédents médicaux.

Pourquoi suivre ce traitement ?

La chimiothérapie utilise des produits qui s’attaquent aux cellules qui se multiplient et se renouvellent rapidement. Le tissu cancéreux possède un grand nombre de cellules qui se divisent. Il est donc sensible à ce type de traitement.

La corticothérapie

Votre médecin vous a prescrit un traitement par corticoïdes.

Dans le cadre de la sclérose en plaques (SEP) comme pour d’autres pathologies, la corticothérapie peut être administrée. La SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux qui touche le cerveau ou la moëlle épinière. Cette pathologie a la particularité d’affaiblir la gaine de myéline : l’enveloppe protectrice qui entoure les fibres nerveuses de notre cerveau. Les inflammations causées par la SEP entraînent une altération de cette gaine. Lorsque les symptômes ne sont pas constants mais interviennent de manière ponctuelle et intense, on parle de forme rémittente avec poussée. Dans ce cas de figure, le traitement de référence contre les fortes poussées est l’administration par voie intraveineuse de corticoïdes: la corticothérapie.

Pourquoi suivre ce traitement ?

  • Pour diminuer la durée et l’intensité des poussées.
  • Pour récupérer plus rapidement

Assistance en perfusion, nutrition, diabète (pompes, nutriments...)

Contactez nous de 9h à 19h au 02 47 25 45 10
En dehors de ces horaires, vous pouvez nous joindre au 02 47 28 11 79